Fonctionnement


L’acte de naissance de l’Union Nationale SUD-CAM a été scellé en Avignon (Vaucluse) en 1993 lors du congrès constitutif.

Les syndicats fondateurs venaient :

  • soit d’organisations syndicales différentes (CFDT, CGT, FGSOA, CGC) qu’ils avaient quittées en raison de désaccords sur l’approche syndicale et sur des pratiques antidémocratiques qu’ils n’ont eu de cesse de dénoncer en vain (signature de la convention collective, accords salariaux au rabais etc...),
  • soit d’élus du 2ème tour aux élections professionnelles, sans étiquette syndicale, qui se sont ensuite organisés en syndicat autonome et qui ont été séduits par nos valeurs.

SUD = Solidaire Unitaire Démocratique
CAM = Crédit Agricole Mutuel

Il convient de noter que les syndicats qui composent l’Union Nationale s’inspirent de ces trois valeurs fortes et sont tous des syndicats du Crédit Agricole Mutuel.
L’Union SUD-CAM est uniquement composée de syndicats (personne morale). Ils conservent ainsi leur autonomie et le pouvoir de décision, ils ne reçoivent pas « d’ordres venus d’en haut ».
L’Union SUD-CAM fédère les syndicats, son rôle est de regrouper et de diffuser toutes les informations nécessaires. Elle permet aussi aux syndicats de se rencontrer pour débattre, proposer des actions afin que ceux-ci dépassent la vision sectorielle et unissent leurs connaissances pour de nouvelles conquêtes sociales réductrices des inégalités sociales et économiques.

L’Union SUD CAM assure sa formation grâce à l’Arfesa, Centre de formation agréée dont le siège social est situé à Châteauroux (Indre).

L’Union SUD CAM a obtenu sa représentativité dans le groupe Crédit Agricole depuis novembre 1997 à la suite d’une décision du Tribunal de Grande Instance de Paris.

  • La Solidarité : les syndicats qui forment l’Union SUD CAM accueillent les cadres, les techniciens, les employés.
  • Conséquences : les dossiers sont abordés et débattus en commun, chacun apportant ses idées, son expérience, sa richesse.
  • Cette politique, non catégorielle, permet à nos syndicats et à notre Union de régler bien des problèmes en présentant un front uni face aux directions.
  • Le militantisme : SUD CAM développe un syndicalisme de militants, il se construit comme un outil des salariés au service des salariés.
  • Les Élus : ceux-ci sont proches des agents, ils partagent leurs soucis et leurs problèmes. Les élus SUD, quel que soit leur « grade », se présentent sur le même programme et accomplissent leur mandat avec les mêmes objectifs. Ce comportement séduit les salariés. SUD CAM progresse constamment.
  • L’INDÉPENDANCE : l’Union élabore ses orientations, arrête ses choix dans la plus totale indépendance des organisations politiques, des gouvernements, de l’Etat et du... Patronat.

CETTE INDÉPENDANCE NE SIGNIFIE SURTOUT PAS NEUTRALITÉ

La ligne directrice d’action de SUD CAM est la recherche d’une plus grande justice et d’une plus grande solidarité. Nos objectifs concourent à défendre les intérêts des salariés, pas ceux des patrons.
Unir les salariés, quels que soient leurs statuts, qu’ils soient des services, du siège ou des réseaux, quels que soient les départements ou les régions dans lesquels ils travaillent.

Lutter pour l’emploi et contre la précarité, en posant clairement le problème, en analysant les causes, en proposant des réponses adaptées :

  • réduction importante du temps de travail (32 h) créatrice d’emplois.
  • répartition plus juste des revenus et des richesses,
  • information et actions permettant aux militants SUD CAM de faire face efficacement aux fusions, aux regroupements et aux grands projets technologiques.

UN EMPLOI POUR TOUS, ACCEPTE PAR TOUS, SANS DÉQUALIFICATION

  • Agir pour que l'investissement soit créateur d’emplois et non pas réducteur d’emploi.
  • Renforcer la protection sociale, nécessité impérieuse pour SUD CAM qui a des propositions innovantes et crédibles.
  • S'opposer au gel des salaires et refuser les rémunérations non soumises aux cotisations sociales.
  • Modifier l’assiette du financement de la protection sociale afin de ne plus pénaliser le travail humain,
  • etc...
  • Œuvrer pour le pouvoir d’achat.
  • Lutter pour la promotion des femmes et des hommes qui composent l’entreprise et non pas pour le compte d’exploitation.

LA VOLONTÉ DE SUD
DÉVELOPPER UN SYNDICALISME
QUI S’ADRESSE A TOUS LES SALARIES SANS LESQUELS RIEN NE PEUT SE CONSTRUIRE.

Depuis fin 1981, des syndicats et des fédérations autonomes et non confédérés ont pris l’habitude de se rencontrer et de travailler ensemble dans le respect de l’autonomie de chacun. Constatant de plus en plus de convergences dans leur analyse et dans leur démarche syndicale, ils ont décidé de renforcer leurs liens. SUD CAM par son adhésion marque sa volonté de peser plus fortement, avec les autres organisations, pour aller vers une société plus juste, plus humaine, plus démocratique, plus solidaire.
Son adhésion marque aussi sa volonté d’être plus efficace dans la défense de ses adhérents et des salariés en général.

le Groupe des 10
permet à chaque travailleur
dans son entreprise
de devenir citoyen et acteur

D’Avignon (congrès 1993) à Thionville (congrès 1995),
de Thionville à Vassivière (congrès 1997),
de Vassivière au Mont St Michel (congrès 1999)
et du Mont St Michel à Sète (congrès 2002)

DES MILITANTS, DES ELUS, DES SYNDICATS,
UNE UNION, UNE AMBITION
VOUS SERVIR.