De la Négociations Annuelle Obligatoire (NAO) à la signature d'un accord


Publié le 03/02/20
Dernière mise à jour le 04/02/20

Les NAO ont eu lieu le 28 janvier 2020 et pour la 1ère fois depuis que SUDCAM est à la table des négociations....

 

Le 3 Février 2020               

La négociation nationale sur les salaires du 28 janvier a débouché sur un accord unanime des organisations syndicales représentatives (SUD, SNECA, CFDT et FO).

Cet accord permet une augmentation générale pour 2020 de la rémunération conventionnelle (RCE – RCI et RCC) de 0,8% avec un minimum de 250€ annuels.

SUDCAM s’est battu pour avoir le maximum possible pour l’ensemble des salariés et en particulier les plus bas salaires avec la mise en place d’un plancher.

SUDCAM a poussé pour qu’il y ait au moins un minimum de 300 euros qui aurait permis le maintien du pouvoir d’achat jusqu’au niveau 7… avant les augmentations individuelles.

Finalement, le minimum accordé par la direction de 250 euros permet une augmentation de 1% pour les assistants et conseillers commerciaux (niveau 5).

 

Cet accord n’est pas parfait mais ce n’est pas l’aumône de ces dernières années comme les 0,3% de l’an dernier : C’est la plus grosse augmentation depuis des années. Exemple : un conseiller particulier a eu une augmentation de 6,08€ brut mensuel en 2019. Cette année, ce sera un minimum de 19,23€ mensuel.

Le travail fourni par les 73 000 salariés des Caisses Régionales et les filiales a permis le maintien du PNB et un résultat cumulé avoisinant les 3,5 milliards d’euros. Cet accord est donc la juste récompense de ce travail.

D’autres négociations vont s’engager cette année. Vous pouvez compter sur SUDCAM pour essayer d’améliorer ces accords existants :

  • Conditions de travail : la charge de travail et les heures supplémentaires n’y sont pas abordées alors que les arrêts maladies et les burnout explosent dans les CR de même que les démissions, abandons de poste…
  • La formation professionnelle qui doit se faire partout pendant les heures de travail et en présentiel car c’est par notre professionnalisme et notre présence sur le terrain qu’on pourra assurer la pérennité de notre entreprise.

Le Crédit Agricole engrange encore et toujours des milliards grâce à notre travail ! Mais cela ne doit pas se faire au détriment de nos salaires et de nos conditions de travail…

Comptez sur SUDCAM pour le rappeler à nos patrons !

Ici, le tract au format pdf , à distribuer sans modération :  Tract salaires2020 : un accord avec toutes les organisations syndicales