Les Négociations du 27 Juin en DIRECT de Paris.


Publié le 27/06/19
Dernière mise à jour le 27/06/19

COMMISSION NATIONALE DE NÉGOCIATIONS

Jeudi 27 juin 2019

CE DIRECT réalisé pendant les négociations est accessible à celles et ceux qui nous en font la demande.
N'oubliez pas d'actualiser votre navigateur pour suivre ce DIRECT ( F5 pour IE & Firefox)

Equipe de négociation SUDCAM  :C Briaud, R Lapeyre, G Vizot, JY Salvat
A  l'ordre du jour :  
  • Dialogue social de branche, poursuite des échanges du 28 mai 2019
  • Agenda social et reconduction de certains accords
  • Aspect sociaux des fusions, des restructurations, des coopérations et réorganisations (ouverture)
  • Concertation dans les caisses régionales de Crédit Agricole  (ouverture)

Début : 10h00

FNCA :  Rappel du calendrier jusqu'à la fin de l'année,  Rappel de l'ordre du jour

FNCA : Souhaite avoir l'expression des OS...afin de reprendre les négociations de branche.
La FNCA a perçu des possibilités d'ouverture avec la dernière séance. Nous espérons que personne n'a envie de maintenir cette situation de blocage.
Nous rappelons que nous avons signé de nombreux accords qui montrent la vivacité de la branche là où d'autres ne signent que peu d'accord.
Le temps permet de faire avancer la réflexion. Nous espérons sortir de cette situation. Plus on tardera plus il sera difficile de renouer le dialogue. Ceci est important pour l'interne et également pour l'externe. "Il faut des années pour qu'une branche se développe et quelques minutes pour la scier".
Il y a actuellement une restructuration des branches avec un objectif de 50 à 100 branches (contre 300 actuellement et 700 au début).
Le moment est venu de trouver un cadre qui permet de renouer le dialogue.

FNCA : Nous allons rappeler nos discussions et ensuite proposer 2 solutions pour sortir de l'impasse.
Nous avons une volonté commune et sincère de renouer. Nous souhaitions aboutir à un accord en janvier, mais les positions étaient très éloignées.
Au mois de mai dernier, nous avons affirmé que la négociation salariale de branche est désormais close. Nous avons entendu le fait que des mesures pour le pouvoir d'achat pourraient être prises.
Nous vous reformulons les propositions :
Les négociations de branche dans le futur
Agenda pour les accords dans le futur

Nous avions fait 2 propositions : 
un calendrier anticipé en 2019 sur la négo 2020. On prend un panel d'indices plutôt qu'uniquement l'inflation prévisionnelle de CACIB.
une nouvelle prime exceptionnelle de pouvoir d'achat

Nous avions évoqué ces propositions sur le principe sans rentrer dans le détail. Nous allons le faire maintenant...

 Ouverture des négociations 2020 à partir de la CCPNI de novembre. Nous pourrons ainsi déterminer un panel d'indices qui permettra une plus faible volatilité. 

Sur la 3ème proposition qui porte sur le pouvoir d'achat. Nous pourrions négocier une prime exceptionnelle de pouvoir d'achat à condition que le gouvernement confirme les conditions. 
Par respect pour les personnes et éviter de jouer les marchands de tapis, la proposition serait de 500 € pour l'ensemble des CR.

FO : Nous nous étions quittés la dernière fois en constatant que nous n'étions pas d'accord. Nous vous avions ouvert la porte en proposant que vous réévaluez votre mesure unilatérale.
Nous avions convenus que la prime ne doit pas venir en remplacement des hausses des salaires, même si nous ne sommes pas opposés à la prime.

CFDT : Vous avez dit beaucoup de choses. Vous avez lu notre déclaration. Vous faites une proposition sur le calendrier. Vous faites une proposition sur une prime. Vous dites qu'elle sera déconnectée de la NAO et cela nous va bien. Vous dîtes que celle-ci ne sera pas chargé, cela vous va bien, mais pour les OS ce n'est pas obligatoirement la pensée des OS.
Vous avez parlé de 500 € qui était le minimum de l'an dernier.

SNECA/CGC : Sur le calendrier, nous l'avions souhaité, donc c'est bien pour nous. Sur les indicateurs, un panel nous va bien.
Pour le 2ème point cela est plus délicat. Nous n'avons pas de surprise sur le fait que vous ne vouliez pas rouvrir les négociations. Concernant la prime, vous avez dit que vous vouliez "inviter" les CR, il faudrait qu'elles répondent à l'invitation. 
Aujourd'hui ce qu'attendent les salariés est d'avoir un plus et que ce soit fait cette année. Il faut que ce soit un accord gagnant-gagnant. 

SUDCAM :
a.      Calendrier : OK
b.      PANEL : OK tout en sachant que si le panel est à 3% et que l’on propose 0,2% ça ne sert à rien .. il faut en tenir compte réellement.
c.      Prime : on est pour que nos collègues aient une augmentation du pouvoir d’achat… il parait difficile d’aller les voir en expliquant que en augmentation de salaire c’est quasi rien, et que la prime de 500 € pourrait être inférieure à la précédente.

FNCA : Il y a un consensus positif sur les 2 propositions de révision : calendrier et indice de référence.

FNCA : La prime est bien décorrélée de la négociation. La prime serait versée en 2020. Nous n'allons pas verser 2 primes en 2019.
Le cadre offert par la prime nous parait être bien pour rouvrir le dialogue. De nombreuses négos locales ont eu lieu dont certaine sont bien supérieure au 1,55 %.
Nous sommes attachés à l'emploi en nombre. Est ce que l'on maintient l'emploi et dans ce cas on a une augmentation modérée et qui couvre l'inflation des salaires.

CFDT : Pour nous il y aurait un problème de sens à verser la prime en 2020. Nous avons compris qu'il s'agit d'une mesure de pouvoir d'achat 2019. Intellectuellement cela est compliqué. 

FNCA : Le gouvernement annonce bien une prime de 2020. La majorité des CR ont versé en 2019 une moyenne de 500 €. Ce qui nous semble important c'est arriver à prendre un engagement, totalement décorrélé des négociations de 2020. Cela joue sur le pouvoir d'achat et en 2020.

FO : Nous n'allons pas rentrer dans le débat qui vient de se passer car nous pensons que la prime doit être un retour de la valeur ajoutée. Cela ne répond pas à notre demande si cela est totalement décorrélé. On préfère une prime chargée mais elle ne pourra pas répondre au fait que nous préférons du salaire chargé.

SUDCAM : Vous dites que les primes sont totalement decorrelées de la négociation salariale. Permettez nous de penser le contraire. Nous avons effectivement le sentiment  la prime 2018 a fortement influencé la négociation 2019

Notre crainte (légitime) est que si une prime Macron (ou gilets jaunes) est décidée pour 2019, il y a fort à craindre pour la négociation 2020.
 
Par ailleurs, vous dites que il n’y aurait que 5 CR qui ont eu plus de 500 c’est faux, il y en beaucoup plus. Vous les voulez ? Oui? Non ? On va vous les donner de toute façon car croyez bien que SUDCAM suit ce dossier de près.
 
Val de France 600 € pour ceux inférieur à 1,5 SMIC, 500 € pour les autres
Côtes d'Armor 600 €
Ille et Vilaine 600 €
Nord Est 500 € si salaire brut < 36000€ ,  1000€  si salaire brut < 27000€ . 0 a-delà.
Pyrennes Gascogne 500  € à 1100 € inversement proportionnelle à la rémunération.
Aquitaine 700 €
Nord De France 700 €
Brie Picardie 800 €
Alpes Provence 1 000 € hors cadres de Direction
Atlantique Vendée 1 000 €
Ile de France 1 000 €
Languedoc 1 000 €
NMP 1 000 €
Provence Côte d'Azur 1 000 €
Toulouse31 1000 € CDD & CDI, hors cadres de Direction
   
Enfin, vous dites qu’on à tous à coeur de renforcer. Toutefois sur ces sujets la, plus on laisse la main aux CR moins on renforce la branche, ce qui peut créer un décalage dans les salaires, ce que nous ne voulons pas!

SNECA : L'affaiblissement de la branche ne nous arrange pas. C'était le "bazar" dans les CR pour la prime. Quand nous entendons la délégation sociale, nous constatons que bon nombre de CR sont représentés. Nous pensons que la prime soit versée en 2019. Aujourd'hui les salariés jugent qu'il n'y a pas de retour juste de leur travail par rapport au 0,3 %. Pas de prime en 2019 est un point de blocage. Verser une prime en décembre plutôt qu'en janvier

FNCA : Sur le partage de la plus value. Aujourd'hui les CR ont un PNB impacté positivement par le dividende de CASA qui progresse et un impact très négatif du fait de la courbe des taux et de l'épargne logement. Le revenu des CR est en diminution. Avec les niveaux de taux bas, il y a un problème tendanciel de rentabilité. 
0,3 % est la mesure unilatérale car vous auriez pu signer à 0,6 %.
Nous avons déconnecté la prime, le 0,3 % n'est pas lié, il était fonction des éléments habituels.

SNECA : 60 millions pour une prime chargée par rapport à 4 milliards de résultats cela nous parait raisonnable.

FNCA : Interruption de 20 min

Reprise à 11h51 

FNCA : Globalement il y avait un reproche du "bazar" sur la prime "Macron". Vous auriez souhaité une négociation au niveau de la branche. Le sujet était sur le montant que sur la date de versement.
On vous propose une prime homogène, actuellement aucune branche ne négocie ces engagements. Cette prime n'est pas une "compensation" de la NAO 2019. Il nous semble fondamental que cette prime soit défiscalisée et désocialisée. 
Dans l'esprit de renouer le dialogue, nous sommes en recherche, nous proposons une prime de 600 €. Cet engagement que nous prendrions s'appliquerait à l'ensemble des CR.

FO : Pour notre OS, nous ne trouvons pas le compte. Nous n'avons rien pour la NAO 2019. Nous ne sommes pas sûrs que nos mandants veuillent une prime désocialisée et défiscalisé. Nous notons l'idée de l'accord de branche.

SNECA : Nous avions un mandat sur la date de versement plus que sur le montant. Nous avions mandat sur une prime en 2019, nous ne pouvons pas répondre.

CFDT : Est ce que la problématique de verser en 2019 ou en 2020 est un problème d'année civile ou de défiscalisation. Pour nous il est important de sortir d'une problématique de 2019 en 2019.
Nous sommes favorables au socialisé et défiscalisé, mais nous pouvons faire un effort car nous savons que vous y êtes attachés. Nous pourrions convenir que c'est en 2019

SUDCAM :L’an dernier, notre OS avait proposé une négociation nationale sur le montant de la prime Macron.  Un an après, on constate que la FNCA y vient. Cela prouve notre constance est que nous étions cohérent sur notre demande.

Toutefois, même si nous notons positivement des avancées, notre mandat reste le même à savoir une réouverture des négociations.

FO : Demande d'interruption de 5 min

Reprise à 12h19

FO : Malgré les avancées qui ont été faites, vous connaissez la limite que nous avions fixé. Nous étions sur une revalorisation salariale suite aux NAO 2019. Nous allons quitter la séance.

SUDCAM : Nous étions sur une revalorisation salariale suite aux NAO 2019. Nous allons quitter la séance. Nous regarderons ce dont vous avez discuté avec les OS qui restent.

SNECA : Pour nous la prime doit être versée en 2019 et c'est un point de blocage.

CFDT : Nous vous avons fait une proposition de montant à 800 € avant la suspension. Nous avons aussi un problème de date. Nous proposons que la pause méridienne permette de venir.

FNCA : Nous entendons la cohérence de FO et SUDCAM. Nous regrettons de nous retrouver entre la DFN et uniquement 2 OS. Nous ne savons pas encore comment nous allons renouer le dialogue à 5. Nous vous invitons à voir si le mandat sur la date est réellement bloquant.

Départ des délégations SUDCAM et FO à 12h27

 

Cette page a été rendue publique  SANS CORRECTION
dès la sortie de SUDDCAM et FO

C'est cela la TRANSPARENCE SUDCAM
Pour toute info sur ce Direct
n'hésitez pas à nous contacter