SUDCAM était à Tours pour l'assemblée Générale de Crédit Agricole S.A.


Publié le 24/05/17
Dernière mise à jour le 31/05/17

Tout comme chaque année nous étions présents dès 7h30 pour accueillir "comme il se doit" nos dirigeants ainsi que les actionnaires

un large "Bonjour" à chacun car, nous avons crainte que le 100% digital oublie .... l'humain .
même si le contraire est dit à la tribune, nous savons tous que cela a commencé.

Nous avons échangé avec de nombreux "petits porteurs".
Un professeur d'économie italien de l'université de Parme  a trouvé interessant nos idées développées dans le tract distribué, il était invité dans le cadre de la fondation CARIPARMA. Il nous disait qu'en Italie aussi ils avaient les mêmes craintes sur l'avenir et que nos dirigeants se devaient d'entendre un peu plus les enseignants.

2000 tracts ont été distribués .

 

pour le pdf c'est ici   Tract AG CASA 2017 : Bonjour !

Voici l'enregistrement de notre intervention ainsi que des réponses

----------------------------------------------

De nombreux citoyens interrogent nos Dirigeants sur le financement d'activités polluantes ou, nuisibles à la nature.
Le Crédit Agricole dit avoir compris et dit aussi travailler sur la RSE( Responsabilité Sociétale et Environnementale )
SAUF que :

Lorsque un participant déclare :
"je m'adresse aux nombreux intervenants des ONG qui, hier ont pollué les assemblées générales de BNP où ils se sont faits siffler, huer.
Ensuite, la Société Générale et qui recommencent aujourd'hui.
Je voudrais savoir si ces gens là interviennent au niveau des autres banques internationales qui financent les fameux projets pour lesquels ils sont contre? Il ne manquerait plus que Greenpeace....
C''est à dire que l'industrie française, les banques ne doivent plus travailler pas de nucléaire, pas de gaz de schiste , rien du tout
A quoi servent les banques francaises et l'industrie française? on comprend les résultats de la France avec des gens tels que ceux ci"

il y a un tonnerre d'applaudissements dans la salle puis, un "merci" approbateur à la tribune.

En d'autres termes :
Permis de polluer et d'hypothéquer la planéte, la vie de nos enfants, pourvu que l'on fasse du fric MAINTENANT.
49 secondes de honte en direct enregistrées par SUDCAM

Ecouter 49 secondes de honte suivies de l'approbation de CASA

Nous ne sommes vraiments pas fiers d'avoir vu et entendu cela. 
Dans la salle et à la tribune c'était tout le contraire.....
Mai 2017 au Crédit Agricole