9 jours de grève au CA de GUADELOUPE, du jamais vu dans l’histoire de notre entreprise !


Publié le 07/07/16
Dernière mise à jour le 12/07/16

La grève continue, les autres banques sont solidaires, le conflit est publié en continu sur Facebook,
le député Eric JALTON interroge le Ministre de L’Économie et des Finances : "Au regard des bénéfices records du Groupe Crédit Agricole et ceux de cette Caisse Régionale, quelles sont les réelles motivations des dirigeants hexagonaux du groupe et ceux de la gouvernance locale ......................."
La direction locale demande  30 000 euros d’astreinte  pour chasser de son « espace vert » les quelques 97% du personnel en grève, tous syndicats confondus....
 
Suivez ce conflit sur Facebook et soutenez nos collègues lointains.
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
Aujourd’hui 5 juillet 2016, le Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe est toujours en grève !

Après 9 jours de mobilisation, les salariés du Crédit Agricole s’adressent de nouveau à ses clients, les médias, la population guadeloupéenne dans son ensemble pour continuer à apporter la véracité des faits concernant le mouvement social en cours.
9 jours de mobilisation : du jamais vu dans l’histoire de notre entreprise !
97% de mobilisation après 9 jours ! Du jamais vu non plus.
1 nouveau Directeur Général en poste depuis 95 jours…
90% de protocoles de désaccord depuis 3 ans sous la présidence du Directeur Général adjoint contre 10% auparavant …
 
Nous, les salariés du Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe, sommes inquiets de l’avenir de notre Caisse régionale régit par le diktat de ces deux protagonistes, d’autant que depuis le jeudi 30 juin dernier, ils refusent toute négociation, restent arcboutés dans leur schéma de despotes, et ont pour seule réponse, l’assignation en justice de façon individuelle de 17 collègues dont des représentants syndicaux, pour entrave à la liberté.
Le 1er juillet, la Direction Générale a entamé la procédure de dénonciation de l’accord sur l’indexation aux salaires.
Elle persiste en faisant pression par téléphone sur le portable personnel des collègues au mépris du droit privé.
Plus encore, elle constitue des listes d’agents non-grévistes sans leur consentement. Dans quel(s) but(s) ? A quelles fins ? Une chose est sûre, « diviser pour mieux régner », telle est leur devise !
Nous disons que nous restons déterminés dans la défense de nos acquis. C’est une problématique qui dépasse les frontières du Crédit Agricole Mutuel de Guadeloupe car elle concerne l’ensemble des secteurs d’activité au regard des soutiens reçus du monde économique local.
Nous sommes toujours ouverts au dialogue social. Nous avons donc sollicité l’intervention du Président du Conseil d’administration ce jour afin qu’il puisse jouer son rôle de garant de la pérennité de l’entreprise que nous défendons pour nos clients.
Il nous plaît de paraphraser le Président Christian FLEREAU avec lequel nous affirmons que nous sommes une banque de plein exercice, jouant pleinement son rôle dans le développement du monde économique et social local et nous entendons le rester.
LES SALARIES ET LES ORGANISATIONS SYNDICALES DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL DE GUADELOUPE
Abymes le 05/07/2016