PARLONS BANQUE EN 30 QUESTIONS : 4EME QUESTION


Publié le 10/02/15

"PARLONS BANQUE EN 30 QUESTIONS", doc'en poche de la documentation Française de Jézabel COUPPEY-SOUBEYRAN et Christophe NIJDAM

QUE TROUVE T-ON AU BILAN D'UNE BANQUE ?

"La tête en bas" : Contrairement à celui d'une entreprise ordinaire, le bilan d'une banque classe les éléments les plus liquides (ex : dépôts auprès des banques centrales) en haut et ceux immobilisés (ex : l'immeuble du siège de la banque) en bas. Pour certains, les banques "marchent sur la tête".

Des dépôts, des crédits ... et des titres : Le passif enregistre d'ou viennent les ressources de la banque : emprunts auprès d'autres banques (prêts interbancaires), dépôts de sa clientèle, autres dettes contractées sur le marché, fonds propres. L'actif consigne ce que la banque fait de ses ressources : réserves sur son compte à la banque centrale, achats de titres et opérations sur produits dérivés, prêts, immobilisations.

De plus en plus de titres à l'actif comme au passif : Au passif, la part des ressources de marché s'est accrue au cours des dernières décennies, tandis que celle des dépôts s'est réduite. A l'actif, les activités de marché ont gagné du terrain sur celles, plus traditionnelles, de prêts. Ainsi, dans les banques universelles cotées en bourse, les prêts à la clientèle de proximité ne représentent plus qu'un gros tiers de l'activité, déployée à l'étranger sur les marchés de titres et de produits dérivés. Les banques mutualistes ont, en revanche, maintenu leurs activités de détail (crédits, dépôts), ce qui aujourd'hui rassure leur clientèle.

Qu'est-ce que le "hors bilan" d'une banque : Il enregistre des engagements à recevoir ou à verser, qui ne donnent pas lieu à des flux de trésorerie immédiats, et qui se traduiront le cas échéant, par des opérations financières : engagements de financement envers la clientèle (confirmation de crédit ...), de garantie (cautions ...), des opérations sur devises ... Les engagements sur instruments financiers à terme (produits dérivés) sont le poste le plus important : le hors-bilan enregistre le montant notionnel, c'est à dire la somme théorique de l'opération.